Visiter la grotte

Les niveaux paléontologiques et archéologiques protégés par une sédimentation sont nettement antérieurs aux phases de décor des parois de la grotte. Les vestiges qui pourraient éventuellement leur être contemporains, plus particulièrement ceux de la seconde moitié du Paléolithique supérieur, ont été trouvés à la surface du sol, mélangés aux objets plus récents, néolithiques, protohistoriques et médiévaux. Certains outils paléolithiques présentent des traces d’usure qui ont été très tôt rapprochées de l’activité de gravure. Une dizaine de pièces présentant des arêtes polies ou émoussées est actuellement connue. Comme à la grotte de Lascaux, il s’agit le plus souvent de simples tronçons anguleux de lames, au lieu d’outils élaborés.