Visiter la grotte

À partir des années 1970, les désordres climatiques et biologiques s’installent ; il devient nécessaire d’établir des quotas de fréquentation, au départ fixés pour améliorer le confort du public, gêné par exemple par la concentration de gaz carbonique au-delà du Rubicon. De 650 personnes par jour en 1970, on passe à 340 en 1979, 200 au début des années 1990. Aujourd’hui, la fréquentation maximale admise est de 80 personnes par jour pour une durée de visite de 30 minutes environ : si le confort du public demeure fondamental, l’exigence principale reste la stabilité climatique et biologique du milieu souterrain de Font-de-Gaume mise en péril au-delà de ce seuil d’équilibre. La modification générale actuelle du climat laisse à penser que ces chiffres pourraient encore être réduits notamment pendant la période estivale.