Visiter la grotte

La galerie d’accès était réputée non décorée jusqu’au début des années 1980 où Alain Roussot, Norbert Aujoulat et Paulette Daubisse révélèrent une ornementation à l’état de vestige à partir de 25 mètres de l’entrée. Des tâches, désormais ininterprétables, émergent cependant la silhouette d’un mammouth rouge. Dans l’antichambre du Rubicon, outre un signe circulaire rouge, les premières gravures figurent des tectiformes, des chevaux et des bisons associés à des faisceaux de traits.

La galerie Prat renferme, sur sa paroi gauche uniquement, des dessins inachevés rouges, violines ou noirs représentant des chevaux, des mammouths et un éventuel capridé.