Visiter la grotte

Un os gravé a été découvert par Henri Breuil dans la galerie principale de la grotte, près du Rubicon. Publié en 1910 dans la monographie de la grotte, il est aujourd’hui conservé au musée d’Archéologie nationale, à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines). Il s’agit peut-être d’une vertèbre fragmentée, gravée d’une tête de cheval. Le relevé réalisé par Breuil n’est pas vraiment conforme à l’original. On ne lit en fait que le contour d’une tête et quelques traits évoquant la crinière. Le reste de l’animal se devine plutôt dans la forme du support.

Le lien avec la décoration pariétale est difficile à faire. La relation directe entre art mobilier et art pariétal, au sein d’un même site, est d’ailleurs peu fréquente dans les grottes ornées de la région. À Font-de-Gaume il s’agit donc d’un témoignage exceptionnel même s’il ne peut être interprété de manière précise.