Visiter la grotte

La thèse structuraliste a connu plusieurs critiques, comme chez Denis Vialou pour qui chaque grotte est singulière ou Michel Lorblanchet qui défend la notion de caverne participante. D’autres interprétations ont également vu le jour, faisant de l’art pariétal un système de marquage territorial (Margaret Conkey) ou le rattachant à des pratiques chamaniques (Jean Clottes).

Cette multiplicité d’interprétations traduit l’impossibilité d’accéder au message fondamental délivré par l’art pariétal. Elle témoigne cependant de sa richesse, permettant des approches aujourd’hui parfois considérées comme complémentaires.